Communication : le Gabon va moderniser son outil de production pour mieux diffuser les élections présidentielle, législatives et locales de 2023

Le Ministre du Budget, Edith Ekiri Mounombi épse Oyouomi et son collègue de la Communication, Pascal Houangni Ambouroue, après les conférences budgétaires le 29 juillet à Libreville © Gabonactu.com

Le Ministre de la Communication, Pascal Houangni Ambouroue, a sollicité vendredi 29 juillet 2029 durant son passage aux conférences budgétaires  consacrée à l’élaboration de la Loi de Finances 2023, une dotation conséquente pour moderniser l’outil public communicationnel de production  devant permettre de mieux diffuser et relayer les informations relatives aux élections générales (présidentielle, législatives et locales) que le Gabon va organiser en 2023.

« Les points d’attention sont de manière générale en prévision des élections présidentielles de  2023. Pour cela nous lui avons signifié qu’il était nécessaire que les entités de la communication puissent avoir les moyens roulants, que nous puissions moderniser notre outils de production pour l’ensemble des entités  mais surtout que nous puissions avoir des relais  à travers TDG (Télé diffusion du Gabon) qui doit nous accompagner pour pouvoir envoyer les flux d’informations  à l’intérieur du pays mais au niveau international aussi », a déclaré M Houangni Ambouroue.


Pour le membre du gouvernement ce plan d’investissement qui, vraisemblablement sera approuvé, rendra plus efficace l’action de son département sur le terrain. Les crédits sollicités  devront permettre d’équiper les médias publics,  notamment Gabon 1ère et Radio Gabon.

Les provinces non couvertes par le signal télé et les ondes radios depuis des années, voir des décennies,  à cause de l’obsolescence du matériel,  devaient être pourvues pour informer ces  populations qui considèrent souvent comme les laisser pour compte.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.