Commonwealth : un ministre britannique à Libreville

Lord Zac Goldsmith de Richmond Park, Ministre du Pacifique et de l’Environnement au Ministère britannique des Affaires Etrangères, du Commonwealth et du Développement et au Ministère de l’Environnement, de l’Alimentation et des Affaires Rurales du Royaume-Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord en séjour au Gabon a été reçu vendredi par le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba.

Le ministre britannique est revenu sur le rôle majeur joué par le Gabon en qualité de Président du Groupe des négociateurs africains lors de la COP 26 qui s’est tenue en novembre 2021 à Glasgow, en Ecosse. Ce positionnement diplomatique gabonais a permis d’obtenir des pays occidentaux un fort engagement financier pour un accompagnement dans la conservation des forêts du Bassin du Congo par les pays de la Sous-région.


Lord Zac Goldsmith de Richmond Park est le premier membre du gouvernement britannique à fouler le sol gabonais depuis que le pays est officiellement devenu membre du Commonwealth le 25 juin dernier.

Outre le ministre britannique, Ali Bongo a également reçu ce vendredi Jochen Flasbarth, Secrétaire d’Etat en charge de la Coopération Economique et du Développement de la République Fédérale d’Allemagne.

« Très honoré d’avoir échangé avec le Chef de l’Etat sur les questions climatiques et environnementales, le Secrétaire d’Etat allemand a salué le travail remarquable accompli par le Gabon en matière de protection des forêts et de la biodiversité à l’échelle régionale, continentale et mondiale d’une part, et souligné le rôle important joué par les forêts du Bassin du Congo pour la planète concernant le stockage de CO2, d’autre part », indique un communiqué de la présidence gabonaise.

Antoine Relaxe


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.