Le chinois Eximbank prêt à financer la construction du métro librevillois

Une vue du métro Montréalais@DR

Libreville, 2 août (Gabonactu.com) – La banque chinoise Eximbank pourrait financer la construction à Libreville d’un métro de type moderne, dans les mois à venir, selon le media en ligne directinfosgabon.com
Si les discussions avancent bien entre la partie gabonaise, représentée par l’autorité de régulation des transports ferroviaires (ARTF) et la partie chinoise, l’entreprise China Hyway Group Limited dont une délégation a échangé mercredi avec le secrétaire exécutif de l’ARTF, Léandre Anoué Kiki, pourrait être l’adjudicataire du marché.
Le ministre des Transports, Justin Ndoundangoye a instruit les deux parties d’accorder leurs violons sur la partie technique du projet.
L’entreprise chinoise Hyway Group Limited pourrait aussi obtenir les marchés de construction d’une ligne ferroviaire entre l’aéroport de Libreville (ADL) et le futur aéroport international de Nkok; la construction des chemins de fer Milingui-Mayumba et Boumango-Franceville, ainsi que l’étude de faisabilité d’un funiculaire à Franceville.
Le financement de ces projets pourraient se faire sous la forme public-privé, explique-t-on.
La réalisation de tous ces projets pourrait révolutionner le monde des transports au Gabon et en même temps entrainer le développement de nouvelles sources d’énergie.
A terme, ces projets pourront aussi générer de centaines d’emplois et résorber une bonne part de chômage et de désœuvrement au Gabon, pense-t-on.


Précieux Koumba

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.