CHAN 2021 : Patrice Neveu triste pour le Gabon et sa jeunesse

Patrice Neveu, coach de la sélection nationale gabonaise de football se dit triste pour le Gabon et sa jeunesse écartés des éliminatoires du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) suite à une décision politique gabonaise de ne plus participer aux compétitions africaines tant que la préparation n’a pas été bonne. Patrice Neveu, technicien français, s’est ainsi confié à la rédaction de Gabonactu.com avant les matchs des quarts de finales du CHAN qui se joue au Cameroun voisin.

Gabonactu.com : Patrice Neveu entraîneur du Gabon, le premier tour du  6ème CHAN qui se joue depuis le 16 janvier au Cameroun s’est achevé ce mercredi, quelle est votre analyse en tant qu’entraineur ?

Patrice Neveu : La première analyse c’est qu’on n’est content que cette compétition ait pu se jouer avec tous les reports qu’il y a peu avoir et avec toutes les difficultés du moment avec la pandémie du coronavirus. A remarquer aussi les belle installations mise en place par le Cameroun. Les pelouses, elles sont de superbes qualités. Bien évidemment le manque de spectateurs donne un peu moins de sublimation pour les joueurs.


Personnellement je suis tous les matchs. Je trouve que le niveau est différent par rapport à certaines éditions. La priorité est là : gérer les équipes qui sont bien présentes. Même des équipes telles que le Niger, la Libye ou les championnats se jouent peu mais on voit une qualité de jeu correcte avec des équipes qui se démarquent.

Je dirais que pour le premier tour malgré des matchs serrés il n’a pas eu de grosses surprises les meilleures équipes se retrouvent en quart de final.

Sur les 8 équipes éliminées au premier tour, pensez vous que certaines auraient dû passer ?

Bien sûr que pour certaines équipes ça s’est joué à peu de choses. Pour moi (…) les 8 équipes qui sont en quart sont des équipes qui se sont correctement démarquées et il y pas de grosses surprises comme je l’ai dit.

Certains de vos collègues disent que dans le groupe A le Burkina Faso vu ce qu’il a produit aurait mérité de passer devant le Cameroun qui n’a rien montré durant ce premier tour ?

Le Cameroun joue chez lui. Il a eu un premier match difficile. Il a pris les points qu’il fallait et le Burkina était dans un groupe difficile avec le Mali que j’ai trouvé en très bonne forme, c’est une équipe très très compétitive. Après le Cameroun a très très poussé pour arracher cette qualification, même dans le groupe A ça reste logique.

Le Gabon gros absent de cette 6ème édition. Comment est-ce que vous en tant qu’entraineur de l’équipe A vous prenez cette absence du Gabon dans ce CHAN ?

Je le prends avec une grande tristesse pour le peuple Gabonais, pour le football gabonais puisqu’on le savait depuis le départ étant donné que le pays avait été écarté, je dirais de ces éliminatoires. En tant que technicien qui vit le quotidien ici au Gabon, je suis d’autant plus inquiet et triste pour la jeunesse gabonaise. Le temps passe et nos jeunes sont là. C’est frustrant.   

Gabonactu.com


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.