« Ce n’est pas en utilisant la force que les problèmes vont se résoudre, bien au contraire » (le syndicaliste Louis Patrick Mombo)

La CONASYSED a promis paralyser le système éducatif dans quelques jours si le gouvernement continu de faire sa sourde oreille  © Gabonactu.com

Le Délégué général de la Convention nationale des syndicats du système éducatif (CONASYSED), Louis Patrick Mombo qui a été empêché par la Police avec plusieurs autres leaders syndicaux d’organiser un sit-in devant le Ministère de la Fonction publique s’est indigné de la posture du gouvernement usant des moyens rétrogrades pour ne pas répondre favorablement à leurs revendications.  

« Ce n’est pas en utilisant la force que les problèmes vont se résoudre, bien au contraire », a fait savoir avec indignation M. Mombo, qui est toutefois satisfait de la mobilisation des enseignants.


Le contingent de la police qui a empêché le 08 novembre 2021 les enseignants à faire leur Sit-in devant le Ministère de la Fonction publique © Gabonactu.com
Le contingent de la police qui a empêché le 08 novembre 2021 les enseignants à faire leur Sit-in devant le Ministère de la Fonction publique © Gabonactu.com

En grève générale illimitée depuis le 27 septembre 2021, la CONASYSED et le SENA, ont lancé un appel à leurs adhérents pour une mobilisation lundi 08 novembre au Ministère de la fonction. Il s’agissait pour les syndicalistes d’obtenir du Ministre Madeleine Berre l’arrêté instituant la mise en place d’un guichet spécial devant accéléré le traitement des situations administratives et un autre pour organiser les concours d’entrer à l’ENI et à l’ENS prévus en fin novembre courant.

Sous une pluie fine, les enseignants ont répondu favorablement à cet appel. Ils ont afflué nombreux vers le Ministère de la Fonction publique. Un impressionnant dispositif des forces de sécurité était mis en place.  Les enseignants grévistes ont été donc tout simplement chassés.

Pour Louis Patrick Mombo, « la loi autorise les manifestations pacifiques en Républiques Gabonaise, mais nous ne comprenons pas qu’à chaque fois que nous voulons manifester pacifiquement il y a toujours les empêchements, ce sont des empêchements qui violent la loi ».

Les enseignants qui dénoncent le blocage depuis 7 ans de leurs situations administratives, réclament également l’arrimage de la pension retraite au nouveau système de rémunération et le payement des rappelles soldes. Ils ont promis paralyser tout le système éducatif sous peu, si le gouvernement continue de faire la sourde oreille.

Sydney IVEMBI


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.