Canonnade sans pitié entre Shan’l et Créole

Les deux principales stars gabonaises du moment, Shan’l La Kinda et Créole la Diva se déchirent en public s’accusant mutuellement des méchancetés sans réellement expliquer à leurs fans ce qui les opposent au point de se détester comme des rivales.

Mercredi soir, chacune de ces belles voix de la musique gabonaise a fait un direct sur Facebook pour s’étonner de la haine que lui voue l’autre. Toutes les deux avouent pourtant qu’elles sont des sœurs. Chacune soutient l’autre pour ses prouesses. Cependant, l’une comme l’autre se demandent pourquoi « elle m’a bloqué sur Facebook ».


Cette guerre de chiffonniers bat le record des vues sur les réseaux sociaux. « Un buzz de mauvais goût », selon Shan’l.

Shan’l a reconnu que les featuring entre les deux sœurs ont mutuellement propulsé la carrière de l’une et de l’autre. Créole ne dément pas. Elle dit exactement la même chose.  

Une ivoirienne serait le poison

Le feu qui couvait entre les deux sœurs aurait explosé lors du passage de la comédienne ivoirienne Eunice Zunon sur le plateau d’une émission culturelle gabonaise. L’ivoirienne semblait ne pas connaitre un tube à succès de Créole : Bougie 144. « C’est quoi Bougie 144 ? » s’était interrogée l’ivoirienne qui a dit préférer Chizambengue de Shan’l.

Ce passage sur le plateau aurait ravivé les flammes car Créole avait déjà des antécédents avec Eunice Zunon. Un clash s’en était suivi entre le Gabon et la Côte d’Ivoire où Shan’l jouit d’une importante popularité.

Les fans de Créole auraient souhaité que Shan’l condamne vigoureusement l’ivoirienne méprisante. Ce qu’elle n’aurait pas fait. Du coup les piques entre les deux stars gabonaises se sont multipliés au point de ressembler à un cancer qui se métastase dans un malade en phase terminale.

L’histoire est devenue grave. Tellement grave que même les chroniqueurs culturels au Gabon hésitent à aborder le sujet. Les deux artistises sont tellement survoltées qu’elles sont prêtes à se déchaîner sur n’importe qui y compris les journalistes.

Marie Dorothée


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.