Décès supposé de Maixent Accrombessi : Fake news selon sa famille

Maixent Accrombessi n’est pas décédé comme l’annonce une information difficilement sourçable répondue sur les réseaux sociaux tôt le matin ce vendredi, indique une source béninoise citant des membres de la famille de l’ancien puissant directeur de cabinet de l’ex président gabonais, Ali Bongo Ondimba.

« Il n’est pas mort. Il est bien protégé par le vaudou. Vive le vaudou », a exulté la source béninoise contactée depuis Libreville par la rédaction de Gabonactu.com

« Il prépare un grand événement familiale ce week-end », a ajouté la source citant des sources familiales.

Au Gabon le nom de Maixent Accrombessi rappelle le 1er mandat de l’ancien président Ali Bongo Ondimba (2009-2016) au cours duquel ce gabonais d’adoption avait des pouvoirs parfois plus larges et étendus que ceux du président de la République.

A son poste de Directeur de cabinet du président de la République, Accrombessi était plus qu’un président bis. On lui prêtait des pouvoirs mystiques. Il aurait marabouté les gabonais avec le vaudou. Il aurait également été aussi au sommet de la franc maçonnerie, une loge dont la seule évocation traumatise les populations.

Maixent Accrombessi était la plaque tournante des promotions à des hautes fonctions de l’Etat. A ce titre, il est accusé à tord ou à raison d’avoir été l’architecte des détournements massifs des fonds publics.

En 2015, il a été contraint de quitter ses fonctions après avoir été foudroyé par un accident vasculaire cérébral (AVC). Très fragilisé par la maladie, le colosse d’origine du Bénin où il s’est installé n’a pas totalement et brutalement perdu ses assises au Gabon. Son influence sur le pays ne s’est pas tout de suite dissipée. Ses hommes l’ayant savamment perpétuée dans l’administration et le business.

Carl Nsitou

2 thoughts on “Décès supposé de Maixent Accrombessi : Fake news selon sa famille

  1. Vraiment des idiociw si le vaudou est si puissant pourquoi il n’a pas échappé à l’avc.
    Des idiocis des béninois qui arrivent clandestinement soutenu par ali bongo lui même aux origines floues sans un vrai acte de naissance de dolisie au Congo où il est né.
    il est mieux d’éviter de réveiller la colère des gabonais car souvenez vous qu’il y a encore des béninois qui vivent au GABON et qui pourraient payer les conséquences de ce genre de propos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.