Bagarre entre un maire de Franceville et un libanais

Le 2ème maire adjoint de Franceville, Jules Ferry Ndoumou s’est bagarré ce mercredi matin avec un commerçant libanais furieux d’apprendre que le maire souhaitait installer des commerçantes sur la devanture de son magasin.

La brouille a démarré mardi. Le maire a informé le commerçant libanais d’une décision municipale d’installer des commerçantes devant son magasin situé à Potos, le centre des affaires de la capitale provinciale du Haut Ogooué. Le libanais n’a pas accepté une telle décision qui étoufferait son magasin.


Ce mercredi matin, l’opérateur économique libanais a stationné un gros camion de livraison à l’endroit où les commerçantes devaient être installées. Revenu sur le terrain, le maire constate le gros obstacle. Il tente de faire entendre raison au libanais.

Une engueulade survient. Les esprits s’échauffent. Les badauds accourent de partout. Dans ce cafouillage, les coups sont partis. Le maire Jules Ferry Ndoumou est pris en tenaille.

Le libanais comprend que le mal est fait. Ses frères lui viennent à la rescousse. Les populations se rangent du côté de leur édile. Les libanais s’enferment dans le magasin. La police est promptement arrivée sur les lieux en ébullition.

Il n’y a pas eu de casse mais les esprits se sont véritablement échauffés.   Jules Ferry Ndoumou est maire chargé des marchés de la commune de Franceville.

Ghislain Mboumba


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.