Après 10 ans d’arrêt d’activités, SIFRIGAB reprend du service en 2023

La société industrielle et frigorifique du Gabon (SIFRIGAB), devra relancer ses activités de  production de poisson, frais et fumé après 10 ans d’arrêt imputable au problème de trésorerie et d’insuffisance d’outil de production.

« Il y a certes des travaux de maintenance à faire, mais, rien qui compromette la mise en route de l’usine », a indiqué dans un entretien chez notre confrère « les Échos de l’éco »,  Koumba Kombila, chef de projet structuration de la filière thonière de ladite entreprise.

Une fois fonctionnelle, l’entreprise  espère, d’ici 2025, parvenir à transformer localement, 25 000 tonnes de thons pêchés dans les eaux du pays.  Elle ambitionne également  de traiter chaque année 10 000 tonnes de thon et créer, à terme, 4000 emplois.


Créée  en  2005, SIFRIGAB  a pour mission de produire du thon et  transformer le poisson frais en boite-sardine.

Antoine Relaxe


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.