ANINF : menace de grève le 11 octobre 2021

Les agents de l’ANINF à pied-œuvre pour le déploiement de la fibre optique à travers le territoire national © D.R

Remonté contre la Direction générale qui a supprimé unilatéralement, sans concertation aucune, la prime « compensatrice », le personnel de l’Agence nationale des infrastructures numériques et de fréquences (ANINF) a menacé mercredi au terme d’une assemblée générale, d’entrer en grève générale illimitée le 11 octobre prochain.

« Tout d’un coup, un bon matin, après dix ans, on dit qu’on va nous supprimer la prime compensatrice sans discuter avec nous au préalable. Ce qui nous a un peu choqué, on arrive dans les banques, on se rend compte que l’argent a été diminué considérablement sans explication », ont déploré les agents qui menacent de débrayer la semaine prochaine si aucune suite favorable n’est apportée sous peu.


Selon les agents, la Direction générale de l’ANINF brille par une sourde oreille sans pareille depuis lors.

En fin 2018, les agents de l’ANINF avaient lancé une longue grève pour exiger le paiement des fonds communs, de la prime de rendement (2017 et 2018), du versement intégral des cotisations à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) et à la Caisse nationale d’assurance-maladie et de garantie sociale (CNAMGS).

Créée par décret présidentiel le 27 Janvier 2011, l’ANINF est un acteur majeur du gouvernement gabonais dans la mise en place de la stratégie nationale en matière de développement du numérique au Gabon.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.