« Action », une plateforme qui  promeut la paix autour de la culture en hommage à Omar Bongo Ondimba

La danse Ikokou durant la journée culturelle en hommage à feu Omar Bongo organisé le 02 juillet à Port-Gentil © Gabonactu.com

En hommage à l’ancien Président Omar Bongo Ondimba, disparu  il y’a 13 ans, la plateforme « Action » qui faisait sa première sortie officielle,  a organisé le weekend écoulé à Port-Gentil  une journée culturelle pour magnifier les valeurs de paix qu’incarnait le feu Chef de l’Etat.

L’évènement riche en couleurs avait pour objectif  de  revaloriser la culture, l’art ainsi que le social. En effet, cette cérémonie a permis notamment aux populations ville du sable qui constituent un véritable melting-pot  de tous les groupes ethnolinguistiques du pays , d’être en phase avec toutes la diversité culturelle locale à travers les danses traditionnelles, les rites et bien d’autres.


Les principales activités au programme étaient axées  sur la diversité culturelle et linguistique, socle de l’identité gabonaise. À cet effet, on a pu noter le  passage des groupes socioculturels tels que ; explosif Ikoku, Ntchomb’inongo, ainsi que plusieurs artistes en herbe issus du personnel de l’orchestre municipal de la capitale économique, y compris  le groupe traditionnel Okuyi.

«  Il était question de nous remémorer les valeurs de paix, d’amour, d’union et de partage impulsées par le défunt président Omar Bongo Ondimba. C’est une cérémonie qui est en son honneur pour ses 13 ans d’anniversaire de décès »,  a déclaré Ghafar Avika, promoteur de l’événement.

Selon lui, cette célébration musicale axée sur la culture entend fédérer les forces et les énergies de la capitale économique autour de la renaissance culturelle gabonaise, en vue de faire de la culture un facteur véritable de développement économique et social dans notre pays.

Enfin, il faut dire qu’après cette journée culturelle d’échanges et de partages, la plateforme « Action » entrevoit mener différentes actions dans le social, l’éducation, le sport et la culture visant à apporter sa pierre à l’édification du Gabon. Mais surtout, à aider les couches sociales les plus défavorisées.

« Nous allons avec l’aide des personnes de bonne volonté, faire des collectes de fonds pour venir en aide aux personnes démunies », a-t-il envisagé.

Vincent Ranozinault


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.