Vaccination contre le Covid-19 : le personnel soignant en formation 

 

Le CHU Mère-enfant (fondation Jeanne Ebori) a abrité l’atelier de formation des formateurs sur la vaccination contre le Covid-19, organisée par le Ministère de la Santé via le Comité national d’élaboration du plan de vaccination.  

Cette formation des formateurs a eu lieu du 11 au 12 mars. Elle était destinée aux points focaux des Centres hospitaliers universitaires de Libreville, d’Owendo et d’Akanda, ainsi que ceux des structures sanitaires de l’intérieur du pays.

« Ceci permettra déjà de les informer sur les différents  processus, de voir leur état des lieux ,leur préparation et enfin de les initier aux procédures d’études et d’évaluation mais surtout de vaccination à grande échelle »,  a expliqué  la présidente du comité scientifique du Copil, Dr  Marielle Bouyou Mavoungou Akotet.  


Le diagnostic, prise en charge et vaccination, tels sont les trois piliers mis en place dans le cadre de la stratégie de riposte pour lutter efficacement contre cette pandémie au Gabon.

Le troisième point de la stratégie sera mis en œuvre incessamment. Il sera fait de manière volontaire suivant les critères d’éligibilité. De ce fait, le patient désireux de se faire vacciner doit prendre un rendez-vous soit en allant dans une structure sanitaire soit en composant le numéro 1314.

Un patient vacciné devra rester au moins une heure au sein de la structure sanitaire dans une salle d’attente.  Cela permettra au personnel médical d’être regardant sur les effets secondaires, s’il y a, indique-t-on. De même, ce dernier a obligation de prendre sa deuxième dose sur un intervalle de 21-28 jours. 

Pour la phase de lancement, le Gabon a prévu aménager 20 sites pour la campagne de vaccination contre le Covid-19.  Le gouvernement mettra progressivement à disposition 110 sites sur l’ensemble du pays.

« Je pense que nous sommes quand même dans les temps et il ne s’agit pas d’un processus complètement inconnu mais juste de procédure supplémentaire qu’il faut seulement ajuster et réadapter avec les experts de la vaccination et de la prise en charge des cas de surveillance des MAPI cela ne devrait pas poser problème », a rassuré Mme Bouyou Mavoungou Akotet sur l’expertise désormais acquise en temps et en heure  par les points focaux.

Dans son mot de circonstance, le Ministre de la Santé, Dr Guy Patrick Obiang Ndong  qu’accompagnait le coordonnateur technique du Copil Pr Romain Ntchoua, a tenu à galvaniser ses troupes en leur rappelant l’importance qui est la leur dans cette stratégie de vaccination contre le Covid-19, pour laquelle ils sont les principaux acteurs.

« Vous qui avez été désignés par les responsables de vos structures sanitaires, vous allez jouer un rôle crucial dans la réussite de cette stratégie de vaccination parce que c’est grâce à vous que notre survie va dépendre ;  si vous ne faites pas preuve de professionnalisme, la campagne sera un cafouillage total et un échec et vous devrez l’assumer, chacun devra l’assumer chacun d’entre vous devra être responsable des actes posés pour que les choses marchent bien », a-t-il souligné.

Le Gabon a réceptionné le 12 mars 100 000 doses  de vaccin anti-Covid-19 en provenance  de la Chine.

Betines Makosso


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.