PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

UOB : l’habillement trop vulgaire interdit

UOB :  l’habillement trop vulgaire interdit



Le doyen de la faculté des lettres et sciences humaines (FLSH), Monique Mavoungou Bouyou, a récemment publié une note qui interdit l’habillement vulgaire dans le campus de l’Université Omar Bongo (UOB) de Libreville.

« L’Université est le temple du savoir et de la morale. C’est vrai que c’est la faculté, on n’est libre mais il y a un type d’habillement que l’on ne peut pas tolérer au sein de l’université » a affirmé le docteur Maixent Moustinga enseignant en faculté des lettres.

« Ce sont des robes transparentes, des jupes transparentes et des pantalons destroyer qui a la limite montrent même les sous-vêtements, c’est inacceptable », décrit-t-il.


La note du doyen permet à un enseignant de refuser l’entrée en classe à un étudiant ou une étudiante qu’il estime être presque dénudé.

Une entrave à la liberté, dénoncent certains étudiants qui pointent une manière de distraire le monde universitaire pour faire oublier les vrais problèmes des étudiants.

Eudes Rinaldi

Suivez nous et Aimez nos pages

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
pendik escort kartal escort çekmeköy escort escort mersin konya escort mersin escort erotik film izle türkçe altyazılı porno lezbiyen porno sex hikaye mersin escort bodrum escort mersin bayan escort