Une policière en danger pour avoir rossé et humilié une gendarmette qui a volé son mari

Une policière gabonaise fait l’objet d’une procédure disciplinaire pour avoir rossé et humilié une jeune gendarme surprise dans le lit conjugal, selon un communiqué de la police dégoutée par le comportement peu orthodoxe de son agent.

L’histoire a alimenté les conversations le week-end écoulé. La policière dont le nom n’a pas été révélé aurait eu une brouille avec son époux. Elle aurait quitté le foyer conjugal dans l’espoir de contraindre son époux de rectifier le tir. L’époux infidèle serait un agent de la sécurité pénitentiaire.


La policière aurait quitté le foyer à cause de l’intrusion dans la vie du couple de la gendarmette. Sentant que le terrain était vaquant, la gendarmette intègre la maison et se jette naturellement sur le lit de son Cupidon. Elle a tout de même apporté ses propres draps étalés sur le lit.

La policière qui soupçonnait cette relation toxique a débarqué un matin alors que son époux était déjà sorti. Elle a surpris la « désormais » rivale vautrée dans les draps sur le lit conjugal. Elle lui inflige une correction et filme la scène où elle force à sa victime de montrer sa figure devant la caméra.

La courte vidéo postée sur les réseaux sociaux a été le bouillon des gabonais qui se sont délectés de ce polard gratuit.

Dans son communiqué, le Commandant en chef de la police, le général de division Serge Hervé Ngoma, a condamné un acte qui ne reflète pas les valeurs morales de la police.  Il a en conséquence annoncé des mesures conservatoires (sans les citer) contre l’agent.

« Des mesures disciplinaires seront prises à l’issue de l’enquête en cours », a promis le général Ngoma qui soutient que le dossier est entre les mains de l’inspection générale de la police.

Selon la vidéo visionnée par un journaliste de Gabonactu.com, aucune des protagonistes n’arborait un signe de la police ou de la gendarmerie durant l’humiliante scène dans ce domicile privé. Cependant, la policière furieuse hurlait dans la vidéo : « je suis policière, tu es gendarmette… » L’on ne sait pas quel type de sanctions risque-t-elle.

Affaire à suivre !

Marie Dorothée


3 thoughts on “Une policière en danger pour avoir rossé et humilié une gendarmette qui a volé son mari

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.