Une commission en gestation pour concevoir un nouveau système de paiement de primes dans les régies financières

Les membres de la FESYREFAA lors d’une assemblée générale appelant au mouvement de grève générale illimitée @ Archives  Gabonactu.com 

 
Libreville, 5 décembre (Gabonactu.com) – Le vice-présidente de la Fédération des régies financières et administrations assimilées (FESYREFAA), Wilfried Erisco Mvou Ossialas a confié  mardi à Gabonactu.com qu’une commission bipartite sera mise en place dans les prochains jours pour plancher sur le nouveau système fiable de paiement des primes dans le secteur  des régies financières.
 
 
Le futur  système devra remplacer l’actuel mécanisme, très décrié par les agents. Un mécanisme à l’origine des grèves récurrentes au sein des administrations chargées de collecter les recettes budgétaires de l’Etat. Aux dires des syndicats ayant suspendu récemment leur mouvement de grève, le nouveau système variable en vigueur a considérablement abaissé de 57 % les rémunérations.
 
 
«Les membres de la commission sont connus, il y a  8 membres du côté de  l’administration et 8 autres  du côté des partenaires sociaux que nous sommes », a indiqué M. Mvou Ossialas, désormais satisfait des avancées obtenues dans les négociations engagées depuis leur récente  rencontre avec le directeur de cabinet du Président de la République, Brice Laccruche Alianga.
 
 
Cette  commission pourrait démarrer les travaux d’ici le 15 décembre prochain. Elle sera dirigée par Kalima Jeannot, secrétaire général du ministère de l’économie.
 
 
Les fonctionnaires des régies financières (Douanes, Impôts, Hydrocarbures et Trésor), réclament 6 mois d’arriérés de primes. Pour le ministère du budget, l’Etat doit seulement un mois.
 


Camille Boussoughou    


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.