Une coalition des partis politiques de l’opposition dénonce des négociations secrètes entre Ali Bongo et Jean Ping

Les leaders des partis politiques lors de la déclaration le 9 février à Libreville @ Gabonactu.com

 
Libreville, 9 février (Gabonactu.com) –  Le Président de l’Union des patriotes loyalistes (UPGL, opposition), David Mbadinga porte-parole de huit partis politiques de l’opposition ayant pris part au dialogue politique convoqué par le pouvoir du 28 mars au 25 mai 2017,   a dénoncé vendredi dans une conférence de presse les supposées négociations secrètes en cours entre le Président Ali Bongo Ondimba et le leader de l’opposition Jean Ping.
 
 
« Dénonçons et condamnons toutes formes de négociations secrètes susceptibles d’aboutir à un partage de gâteau et d’aliéner davantage les intérêts du peuple gabonais », a fustigé Mbadinga dans une déclaration commune lue à  au siège du Front d’égalité républicaine (FER) de l’opposant Bonaventure Nzigou Manfoumbi.
 
L’opposant Jean Ping serait considéré  comme l’élément essentiel à dénouer la crise politique née de l’élection présidentielle tumultueuse du 27 août 2016. Le scrutin a vu la réélection au fil du Président Ali Bongo avec 49, 80 % de suffrages. Des résultats contestés par le candidat malheureux arrivé second avec 48,23%. L’opposant  croit dur comme fer que les résultats ont été falsifiés par la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP).
 


Camille Boussoughou   


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.