Un vol le 26 juin pour rapatrier les gabonais bloqués France, les passagers doivent payer leur billet

 
 

Un vol de la compagnie française, Air France assurera la liaison Paris – Libreville – Paris le 26 juin prochain avec 150 places disponibles pour les gabonais bloqués en France qui devront payer chacun son billet retour négocié à 681 euros (environ 450 000 FCFA), indique un communiqué de l’ambassade du Gabon en France.

 
Le vol spécial AF 926 quittera l’aéroport Charles de Gaule (Paris) pour Libreville à 8h30. « Les billets sont à la charge des passagers au tarif négocié par le gouvernement (681 euros + frais de service) », précise le communiqué.
L’ambassade du Gabon a jusqu’à ce 23 juin pour communiquer la liste des personnes intéressées par ce retour.
Les passagers détenteurs d’un billet retour au Gabon acheté auprès de la compagnie Air France doivent simplement s’inscrire par mail.
Le dernier vol du genre remonte au 24 mai dernier. Une dizaine de passagers pourtant régulièrement convoqués n’avaient pas pu embarquer. Leur colère avait suscité une « convocation » de l’ambassadeur de France au Gabon au ministère gabonais des Affaires étrangères à Libreville pour une clarification suite aux informations contradictions entre les autorités françaises et la mission diplomatique gabonaise en France.
Lorsque le Gabon avait brutalement fermé ses frontières pour cause du Covid-19, plus de 1 200 de ses compatriotes se sont retrouvés bloqués à l’étranger. Le pont aérien organisé pour leur rapatriement a permis de ramener près de 1 000 personnes au bercail.
Les gabonais coincés, en tout petit nombre, dans certains pays lointain n’ont pas été pris en compte. Le gouvernement statuera sur leur cas, avait prévenu le ministre des Affaires étrangères, Alain Claude Bilie By Nze.

Carl Nsitou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *