Transport : un nouveau partenaire technique pour rendre la CNNII plus robuste

La Compagnie nationale de navigation intérieure et internationale (CNNII) a conclu mercredi à Libreville un accord de partenariat avec le groupe Seamed France visant à renflouer cette société étatique qui manque de bateaux pour satisfaire ses très nombreux clients.

L’accord a été signé dans les locaux du ministère des Transports en présence du ministre Brice Constant Paillat.


Le texte fait de la société Seamed France le partenaire technique de la CNNII grâce à l’intermediation de la Société gabonaise Malatania Finance& Consulting. Seamed France est une entreprise spécialisée dans le développement des services naval a été séduit par la vision de développement stratégique de la CNNII à l’horizon 2027.

Ce plan vise notamment à doter la compagnie d’équipements navals et logistiques pour permettre à la CNNII de redevenir un acteur de référence du transport maritime et fluvial au Gabon.

« Nous apercevons le bout du tunnel », s’est réjoui le président du Conseil d’administration de la CNNI, Oumarou Baba Toukour présent lors de la signature de l’accord.

« Beaucoup de choses arrivent. Nous attendons notre bateau le Cette-Cama qui doit réintégrer l’exploitation, des bateaux, des camions vont venir. Bref toute la logistique qui accompagne la CNNII dans la réalisation de ses objectifs seront au rendez-vous », a promis le PCA.

L’ambition à très court terme de la CNNII est de dynamiser le trafic entre Libreville et Port-Gentil, entre Port-Gentil et les zones fluviales lagunaires (à l’arrêt depuis 2015) et enfin entre le Gabon et l’international.

A cet effet, Seamed France a prévu les premières livraisons d’équipements à la CNNII en septembre prochain. Cependant, aucun détail n’a été publié sur cette livraison.

Carl Ngueba (gauche) serrant la main de Ludovic Piacka de Seamed France après la signature © Gabonactu.com

La compagnie Seamed France est présente en France, en Espagne, au Portugal, au moyen orient notamment à Dubaï et en Afrique précisément en Afrique de l’ouest (Guinée Conakry et Sénégal).

Pour la petite histoire, Seamed France a débuté ses activités au Gabon il y a près de 40 ans dans le secteur du transport au profit des compagnies pétrolières avant de s’exporter dans un premier temps au Congo Brazzaville puis en Europe.

« Ce partenariat avec la CNNII est comme un retour aux sources pour nous », s’est réjoui Ludovic Piacka, conseiller du Président directeur général de Seamed France. C’est lui qui a cosigné l’accord avec le DG de la CNNII, Carl Ngueba Boutoundou.

Si la première étape de ce partenariat est fructueuse, les deux parties envisagent de parvenir à un partenariat public-privé avec l’accord de l’Etat propriétaire de la CNNII.

Carl Nsitou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.