Touadera dément avoir été victime d’une tentative de coup d’Etat en lien avec un avion gabonais

Le président centrafricain, Faustin Archange Touadera a ironisé mercredi dans une conférence de presse à Libreville avoir été victime d’une tentative de coup d’Etat en lien avec un jet privé gabonais qui devait le conduire dans la capitale gabonaise mardi.

« Je n’ai pas eu connaissance de cette tentative d’attaque », a démenti le numéro un centrafricain plutôt souriant en répondant à une question d’un journaliste citant le média centrafricain le « Corbeau ».


« Si vous écoutez tout ce que certains médias disent… En tout cas, hier, tout simplement, il y a eu une panne technique comme ça arrive à tout moment », a-t-il tout de même indiqué affirmant implicitement que l’avion affrété par le Gabon pour son séjour à Libreville aurait bien connu des soucis.

« Il n’est pas question d’interpréter cela de cette manière. Et la preuve c’est que nous sommes là ce matin à Libreville pour répondre à l’invitation de mon frère », a-t-il conclu.

Faustin Archange Touadera est arrivé mercredi en milieu de matinée dans la capitale gabonaise où il était plutôt attendu hier mardi.

Il a eu un entretien avec son homologue gabonais, Ali Bongo Ondimba au palais de la Rénovation.

Carl Nsitou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.