Top Sciences : bilan positif en 2021

La coordinatrice de l’Association Top Science Nège Nekarmbaye © Gabonactu.com

La coordinatrice de l’Association Top Sciences, une plateforme dont le leitmotiv est de promouvoir les Sciences au Gabon,  Nège Nekarmbaye, a jugé positif le bilan des activités déployées tout au long de l’année finissante.

« Nous pensons que cette année a été productive pour nous et  nous en félicitons davantage d’autant plus que nos élèves  l’année dernière ont fait des brillants résultats au baccalauréat, nous avons eu environ 95% de réussite au baccalauréat, c’est un succès », s’est réjouie Mme Nekarmbaye.


Créée il y a  plus de 5 ans, Top Sciences a déjà incité plusieurs centaines des élèves à embrasser les sciences. Elle accompagne chaque année, des élèves des collèges et lycées dans les disciplines comme les mathématiques, les sciences physiques, les sciences naturelles et dans une moindre mesure la philosophie et l’histoire.  Une vingtaine d’enseignants est mise à contribution pour dispenser ces formations.

Des enseignants chevronnés dont l’expertise scientifique a été même reconnue par le gouvernement gabonais. Partenaire de Top Sciences, le Ministère de l’Education nationale a promu au dernier Conseil des Ministres à postes de responsabilités, quatre enseignants intervenant au sein de cette association.

Pour Nège Nekarmbaye, « au-delà de tout ce qui s’est passé cette année, nous nous penchons du côté positif, nous préférons voir le verre à moitié plein par ce que nous croyons que nous avons atteint nos objectifs, la preuve ce que en ce jour nous nous réunissons pour davantage féliciter 4 de nos brillants enseignants qui aujourd’hui ont été promus dans leurs domaines respectifs ».

Top Sciences se veut être un catalyseur du développement. Il s’agit pour elle de combler le déficit souvent très décrié en matière d’enseignants scientifiques. Sa contribution forte pertinente dans la formation devra offrir sous peu une cuvée des jeunes scientifiques disséminés dans les universités et  grandes  écoles à travers le monde.

« Quand on essaie de parcourir les enseignants dans le domaine des sciences on n’en trouve très peu des gabonais et donc l’idée pour nous c’est d’avantage d’orienter la jeunesse gabonaise,  d’emmener la jeunesse gabonaise à s’adonner aux sciences par ce qu’on sait naturellement  que le développement est étroitement lié à la science », a-t-elle souligné indiquant qu’en 2022, Top Science va se donner une autre mission, celle d’inciter les jeunes à s’intéresser à la technologie.

Sydney IVEMBI


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.