SIDA : arrivée des antirétroviraux après 4 mois de rupture

Le ministre gabonais de la Santé, Guy Patrick Obiang Ndong a annoncé mardi qu’un premier stock des antirétroviraux (ARV) est arrivé au Gabon après 4 mois de rupture, indique un communiqué.

La distribution dans les différents Centres de traitement ambulatoire (CTA) interviendra dès ce mercredi à l’Office pharmaceutique national (OPN) situé à Oloumi dans le 5ème arrondissement, selon une source proche du ministère de la santé.


Mardi le docteur Obiang Ndong a rencontré, l’ensemble des prescripteurs des CTA en présence du Directeur Général de la Prévention du Sida (DGPS) et du Directeur du Programme de lutte contre les infections sexuellement transmissibles et le VIH-SIDA (PLIST) pour leur annoncer la bonne nouvelle. Il a profité de l’occasion pour insister sur la bonne gestion des stocks eu égard au constat paradoxal de rupture et de destruction de ces ARV observé chaque année.

Le 6 avril dernier, alors que la grogne montait chez les personnes vivant avec le VIH/SIDA à cause de la rupture prolongée des ARV, le ministre avait convoqué une réunion d’urgence pour appeler au calme. Il avait promis mettre fin à la rupture dans un délai de 2 semaines. Le délai a été respecté.

Une seconde livraison interviendra en août prochain, selon un communiqué du ministère.

Le Gabon compte environ 52 000 personnes vivant avec le VIH. 24 000 sont sous traitement. Ils reçoivent gratuitement les ARV qui sont régulièrement en rupture dans le pays.

Antoine Relaxe


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.