Sécurité : ouverture de la 52ème réunion des experts sur les questions de sécurité en Afrique centrale

Plusieurs experts venus des 11 des pays d’Afrique centrale participent depuis ce mardi à Libreville à la 52ème réunion du Comité consultatif permanent des Nations Unies chargé des Questions de Sécurité en Afrique Centrale, a constaté un reporter de Gabonactu.com

Les travaux ouvertes ce mardi préparent la réunion des ministres des Affaires étrangères de la région prévue vendredi prochain toujours dans la capitale gabonaise.


Dans leur agenda, les experts débattent des questions relatives à la situation géopolitique et sécuritaire en Afrique centrale, l’accompagnement du processus de transition au Tchad, la situation au Cameroun, en Centrafrique et en République démocratique du Congo, l’extrémisme violent et la piraterie maritime.

Le changement climatique est également au centre des débats dans la capitale gabonaise sans oublier la stratégie régionale de lutte contre la pandémie du Covid 19.

Les questions liées à la femme, la paix et la sécurité ainsi que les droits de l’homme seront débattues ce mercredi.

Un rapport de tous ces travaux sera soumis à l’adoption des ministres vendredi.

Vue partielle de la cérémonie d’ouverture © Gabonactu.com

On rappelle que la 51ème réunion du genre s’était tenue à Bujumbura du 24 au 28 mai 2021. C’est au cours de cette rencontre que Libreville avait été désigné pour accueillir la 52ème réunion.

A l’issue de la cérémonie d’ouverture, Domitille Ndikuriyo, Directeur de la Promotion de l’emploi des migrants au ministère burundais des Affaires étrangères et de la coopération du développement a transmis le flambeau à Ginette Arondo Edzang, Secrétaire général du ministère gabonais des Affaires étrangères. Le Gabon assurera donc la présidence du Comité jusqu’à la tenu de la prochaine réunion dans une capitale qui sera désignée après les travaux de Libreville.

Ces rencontres périodiques sont coorganisées par les Etats avec la collaboration du bureau régional des Nations unies pour l’Afrique centrale (UNOCA) et la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC).

Antoine Relaxe


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.