Revue annuelle des services du CHUL : le pôle « mère-enfant » ouvre le bal

C’est un exercice de routine qui permet à la Direction Générale du Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL), chaque année en début d’exercice, de fixer le cap en matière d’objectifs de performance d’organisation et de fonctionnement optimal des services cliniques.

Ouvrant le bal avec les médecins et majors du pôle « mère-enfant » -les services de pédiatrie, gynécologie et néonatologie le 25 janvier, le Directeur Général du CHUL a mis un accent tout particulier sur la nécessité du retour à l’orthodoxie, à la probité et aux bonnes pratiques.

Dr Marie-Thérèse Vané Ndong-Obiang invite notamment ses collaborateurs à œuvrer en faveur du renforcement des capacités de recouvrement des fonds propres, devant la raréfaction des ressources et la disponibilisation au compte-goutte des subventions, dotations et autres ristournes.


Cette entreprise, a indiqué Dr Vané, s’appuie sur le processus en cours portant informatisation des prestations et services hospitaliers pour une meilleure traçabilité de la facturation et des actes médicaux.

Un aperçu de ce chantier de mis en réseau des actes médicaux et services du CHUL a été présenté à l’assistance par un expert commis à cette tâche.

Les échanges ont aussi porté sur les mécanismes relatifs à l’introduction prochaine de la pratique de la médecine privée au sein du CHUL.

Source : Com CHUL


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.