Réchauffement climatique : bientôt une stratégie du CGC contraignant les transporteurs de fret à réduire leurs émissions des gaz à effet de serre

Le Ministre des Transports, Brice Constant Paillat, suivant la présentation du projet de la stratégie nationale de lutte contre le réchauffement climatique dans le secteur de transport maritime © Gabonactu.com

Engagé dans le développement durable, le Directeur général du Conseil gabonaise des chargeurs (CGC), Pierre Moise Mba, a présenté récemment au Ministre des Transports, Brice Constant Paillat, une stratégie nationale de lutte contre le réchauffement climatique, caractérisée par l’obligation faite aux transporteurs de fret, à réduire leurs émissions des gaz à effet de serre.

Ledit projet d’étude mené par la Direction de la Stratégie et de l’Observatoire de fret Multimodal (DSOM), est, selon le CGC, une contribution à la Stratégie nationale de Décarbonation dans le secteur des transports dont l’objectif est en réalité d’emmener les transporteurs de fret a adopté des comportements respectueux de l’environnement. L’empreinte carbone sur les trois principaux gaz à effet de serre (CO2, CH4 et N2O) qui nécessite de l’énergie fossile est directement liée au secteur des transports.


« Le réchauffement climatique est une préoccupation mondiale, et vous le savez bien, le secteur des transports est l’un des plus grands pollueurs de l’atmosphère. Nous devons, plus que jamais, emmener les opérateurs économiques à opter pour un comportement plus responsable », a souligné M. Paillat.

Acteur majeur de l’économie nationale au service des importateurs et exportateurs, cette présentation orientée RSE (Responsabilité Sociale d’Entreprise) s’inscrit dans la vision stratégique impulsée par la nouvelle équipe dirigeante   du CGC, suivant les instructions des plus hautes autorités.

Pour le CGC, « les mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques, grâce au dynamisme et à l’implication de Monsieur le Président de la République, Chef de l’État, Son Excellence Ali Bongo ONDIMBA sur cette question, sont d’une grande importance pour notre pays, au regard du leadership du Gabon dans la Sous-région »

Par son encadrement du trafic de fret multimodal et conformément à l’ordonnance 008/PR/2014 du 20 Août 2014 portant réorganisation du Conseil Gabonais des Chargeurs, le CGC a pour mission « de proposer la promotion des moyens de transports moins agressifs pour l’environnement ».

Antoine Relaxe


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.