Que cherche le Gabon chez Vladimir Poutine ?

Le ministre gabonais des Affaires étrangères, Pacôme Moubelet-Boubeya s’est entretenu jeudi à Moscou avec le ministre Russe des Affaires étrangères, l’indéboulonnable, Sergueï Lavrov, a appris Gabonactu.com

« Des questions bilatérales et internationales » étaient au centre de cet entretien, selon un tweet du chef de la diplomatie gabonaise, sans plus.


Le Gabon a participé au dernier sommet Russie-Afrique à Sotchi en 2019. Le pays de Poutine n’avait pas caché son intérêt d’investir dans le domaine pétrolier gabonais.

La fédération de Russie avait promis dépêcher au Gabon une délégation d’hommes d’affaires pour explorer la possibilité d’investir dans les domaines du pétrole, du bois et des BTP, selon l’ancien ministre des Partenariats publics et privés de l’époque, Jean Fidèle Otandault qui avait conduit la délégation gabonaise de l’époque.

La pandémie du Covid 19 intervenue une année plus tard a freiné cet élan. Pacôme Moubelet-Boubeya a probablement rallumé la flamme durant son séjour à Moscou.

Ancienne colonie française, le Gabon commerce peu avec la Russie. Le pays de Vladimir Poutine a cependant décidé d’accroitre sa présence en Afrique y compris au Gabon où il a considérablement augmenté le nombre de bourses d’études en Russie accordés aux jeunes gabonais ainsi qu’aux cadres de l’administration civile et militaire.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.