Privés de salaire depuis 15 mois, les employés de l’AGP menacent d’entrer en grève le 29 novembre prochain

Les employés de l’Agence gabonaise de presse (AGP) réunis au sein du Syndicat national des agents de la communication publique (SYNACOP) ont, dans un préavis introduit jeudi à la Direction générale de l’Agence, menacé d’entrer en grève générale illimitée à partir du 29 novembre prochain, pour non-paiement de 15 mois de salaires aux contractuels et 16 mois de primes de responsabilité aux fonctionnaires en poste.  facebook takipçi satın al

« A la suite de notre courrier du 16 novembre 2020 dernier, au terme duquel aucune suite satisfaisante ne nous a été donnée, nous vous informons de ce qui suit : un préavis de grève de huit jours conformément à la règlementation en vigueur. Celui-ci prend effet dès ce vendredi 20 novembre 2020 et ce jusqu’au 29 novembre 2020 prochain. Passé ce délai, nous entrerons en grève illimitée, avec un service minimum uniquement sur le site AGP », a fait savoir le  SYNACOP qui tient vendredi une conférence de presse.
Les employés de l’AGP dénoncent également les mauvaises  conditions de travail et la gestion opaque de l’entreprise de presse par la nouvelle équipe dirigeante en poste depuis janvier 2019.

Antoine Relaxe



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.