Privés de leurs salaires depuis deux mois, les éco-gardes font un sit-in devant le Trésor public

Les éco-gardes devant les locaux du Trésor public le 16 novembre à Libreville © Top info

Des dizaines des éco-gardes ont fait un sit-in mardi 16 novembre devant le Trésor public, sis au centre-ville à Libreville pour réclamer leurs deux mois d’arriérés de salaires.  

Cette action de contestation est la conséquence d’une rupture de dialogue entre le syndicat et le Secrétariat exécutif de l’Agence nationale des  parcs nationaux (ANPN). Laquelle entité, selon notre confrère ‘’Top info’’,  n’a cessé ces derniers mois de « rejeter la responsabilité des retards de salaires sur le Trésor public ».


Dans un courrier adressé récemment  au Secrétariat exécutif de l’ANPN,  le Syndicat national des éco-gardes donnait jusqu’au lundi 15 novembre pour qu’une solution soit trouvée à cette situation.  Sous tutelle du Ministère des Eaux et Forêt, les éco-gardes sont confrontés à d’importantes difficultés sociales  notamment les impayés de loyers, des écoles de leurs enfants et autres besoins domestiques.

Les éco-gardes sont remontés également contre l’actuel Ministre des Eaux et Forêts, Lee White qui avait  dirigé l’ANPN pendant 10 ans.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.