Présomption d’assassinat et d’arrestation des leaders syndicaux des eaux et forêts

Le Syndicat national des personnels des eaux et forêts (SYNAPEF) dans un communiqué révèle que des informations persistantes distillées sur les réseaux sociaux annonceraient des possibles tentatives d’assassinats ou arrestations de ses leaders syndicaux depuis la nuit du jeudi 2 décembre 2021, selon un communiqué reçu par Gabonactu.com

Selon ce communiqué, les commanditaires de ce présumé acte odieux serait les responsables dudit ministère.


Le syndicat dit ne pas disposer de preuves tangibles et palpables pour confirmer et/ou infirmer cette odieuse cabale.

Cependant, le bureau de la SYNAPEF a tenue a rappelé que des faits d’agression physiques avaient été portées sur les agents pacifiques le 1er septembre 2020 dans l’enceinte du ministère.

Depuis deux années, le SYNAPEF a engagé un bras de fer avec l’administration des Eaux et forêts pour réclamer des primes. Des tissus rouges et blancs portant les revendications des grévistes sont accrochés sur la devanture du ministère. Les négociations seraient dans l’impasse.

Marie-Louise Milang


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.