Présidentielle 2023 : Barro Chambrier veut infliger un ‘’coup KO ‘’au candidat du pouvoir

Le président du RPM, Alexandre Barro Chambrier en liesse à Fougamou  © AM

Le président du Rassemblement pour la patrie et la modernité (RMP, opposition radicale), Alexandre Barro Chambrier qui ne cache plus son ambition de se porter candidat à l’élection présidentielle de 2023, a au terme de son séjour de charme dans la province de la Ngounié (sud), délivré un message d’espoir, tout en appelant ses sympathisants, à se mobiliser avec détermination pour administrer au candidat du pouvoir une cuisante défaite sans bavure dès le premier tour.

« Il n’est pas avantageux de penser à un deuxième tour, allons-y avec la perspective de leur mettre un coup-KO», a déclaré M. Barro Chambrier bouclant sa tournée à Fougamou, capitale départementale de Tsamba Magotsi.


La tournée politique interprovinciale du leader de RPM entamée à Sindara s’est poursuivie à Mouila et Lebamba avant Fougamou avec en toile de fond, le même message d’espoir et de la non résignation. L’opposant  estime avec conviction que 2023 ne sera pas comme 1993, 1998, 2005, 2009 et 2016, dates marquées par des élections volées, selon lui, par le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir depuis 53 ans).

« Ne cédez pas au découragement, armez-vous d’un peu plus de force pour vaincre le signe indien. C’est vrai, en 2016 comme avant d’ailleurs, vous avez voté pour l’alternance, mais les résultats publiés ont été contraire au choix opéré, cette tentative pourrait être la bonne, Dieu nous envoie des signaux, ne renoncez donc pas », a-t-il conseillé.

Aussi, a-t-il souhaité, à l’instar de ses précédentes tournées initiées dans les provinces du Woleu Ntem, l’Ogooué Ivindo et l’Ogooué Lolo, l’unité de l’opposition pour capitaliser le maximum de chances afin de battre le candidat du pouvoir qui pourrait être probablement, Ali Bongo Ondimba, candidat naturel de la majorité présidentielle.

Sydney IVEMBI


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.