Près de 400 fonctionnaires émargeraient à SOGATRA

Près de 400 fonctionnaires émargeraient à la Société gabonaise de transport (SOGATRA), selon une source autorisée qui a été indiqué par ailleurs  que cet état de fait contribue à obérer au bon fonctionnement depuis de nombreuses années de l’entreprise publique de transport.

La masse salariale mensuelle serait de 600 millions de FCFA. Près de la moitié est perçue par un personnel qui aurait déjà une rémunération au niveau de la fonction publique. Ces agents recrutés parfois pour des raisons politiques seraient grassement payés.

Autre épine dans le pied de SOGATRA, serait des agents recrutés dans les postes inutiles, souvent sans qualification. « D’autres n’ont même pas d’actes de naissance dans leurs dossiers », s’est indigné une autre source concordante.


SOGATRA accuse des tensions de trésorerie depuis des années. Sa subvention annuelle de 3,600 milliards de FCFA avait été réduite à 2, 500 milliards en 2019, puis la moitié en 2020, pour un effectif pléthorique de près de 1000 agents.

En son temps, le Ministre des transports et de la logistique, Justin Ndoundangoye avait menacé de licencier 600 agents pour sauver cette entreprise étatique qui du reste, est toujours au bord du gouffre. Actuellement les agents accuseraient plus de 5 mois d’arriérés de salaires

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.