Plainte contre Perenco pour vaccin obligatoire contre le Covid-19 à ses agents : l’ONEP déboutée par le tribunal du travail

La  puissante Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP), qui a porté plainte contre Perenco  pour avoir contraint ses employés à se faire obligatoirement vacciner contre le Covid-19 pour accéder à ses installations à partir du 15 décembre 2021, a été déboutée ce 13 décembre par le tribunal du travail de Libreville.   

« Nous juge de référé, statuant par ordonnance contradictoire, en matière de référé et premier ressort ; au principal : renvoyons les parties en se pouvoir ainsi qu’elles aviseront ; mais dès à présent vu l’urgence ; disons qu’il n’existe en la cause aucun trouble manifestement illicite ; en conséquence, déboutons l’Organisation nationale des employés du Pétrole en abrégé ONEP en ses sollicitations », a souligné l’ordonnance déboutant l’ONEP.


Le juge estime que l’entreprise pétrolière est fondée selon le droit en vigueur à imposer à ses salariés à la fois le test PCR et le vaccin contre la pandémie à Coronavirus, sous peine de perdre leurs emplois. Pourtant  le vaccin n’est pas obligatoire en République Gabonaise tel que réaffirmé par le Ministre de la Santé, Dr Guy Patrick Obiang Ndong  au cours de la communication gouvernementale ce même 13 décembre.

Selon l’ONEP, « les travailleurs du secteur pétrolier et leurs syndicats doivent donc tirer les conclusions qui s’imposent ».

Le syndicat des pétroliers a promis interjeté appel.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.