Pénurie d’huile : l’Etat sort la chicotte

Dans un communiqué, le gouvernement gabonais a décidé d’exclure plusieurs grossistes dans la distribution d’huile de palme de la marque Cuisin’or produite au Gabon par Olam.

A Libreville, une liste très selecte de distributeurs a été retenue. Il s’agit du groupe Ceca Gadis (CKDO, CecadoGéant, Gabo Prix et Super gros), Foberd Gabon, Mbolo, Espodis, l’Etablissement Rawani, Codipram, Cedicom et Rolla.


Des numéros verts gratuits ont été mis à disposition pour dénoncer les commerçants qui cachent les stocks d’huile pour les revendre plus cher et uniquement à des proches.  Il s’agit du 8085, 1435 ou du numéro WhatsApp 062 000 193.

Le gouvernement dans son communiqué a expliqué que la pénurie et l’augmentation vertigineuse des prix de l’huile fabriquée au Gabon ne s’explique pas.

Des équipes de la Direction générale du commerce (DGC) et celles de la Direction générale de la concurrence et de la consommation (DGCC) vont se déployer partout pour réprimander les auteurs des possibles comportements nuisibles à la disponibilité d’huile Cuisin’or sur le marché.   

Malgré une introduction massive d’huile de tournesol sur le marché, les populations réclament leur huile locale très adaptée à leur cuisine et leur palais en gros à leurs habitudes alimentaires.   

Carl Nsitou


3 thoughts on “Pénurie d’huile : l’Etat sort la chicotte

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.