PDG/Woleu Ntem : les militants boudent le retour de René Ndemezo’o Obang

Le SG du PDG, Éric Dodo Bounguendza présidant la réunion avec les cadres du Woleu-Ntem le 11 mai à Libreville © Com PDG

Certains cadres militants du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), de la province du Woleu-Ntem (nord) fulminent de colère contre le retour dans leur rang de René Ndemezo’o Obang, ancien hiérarque du parti d’Omar Bongo considéré comme trop encombrant à cause de sa sagacité politique.

Selon certains bruits de couloir, René Ndemezo’o Obang n’est pas la bienvenue parmi les PDGistes Woleuntemois. Le comeback du fils spirituel d’Omar Bongo aurait pour objectif de régénérer et revitaliser le parti dans cette partie nord du pays, devenue une citadelle imprenable de l’opposition. Une bonne prise pour le PDG qui a absorbé Démocratie nouvelle (DN, opposition), parti créé par Ndemezo’o Obang durant son court séjour de 4 ans dans l’opposition.


A peine revenu au sein de sa grande famille, René Ndemezo’o Obang est vivement contesté. Certains barrons craignent pour leurs titres au sein du parti. La lutte pour le leadership semble déjà commencer.

Informé de la situation, le Secrétariat exécutif du PDG a organisé deux réunions d’urgence de mise au point le 11 mai courant avec les cadres du Woleu Ntem. Il s’agissait pour Éric Dodo Bounguendza de recadrer certains militants récalcitrants.

« L’intégration des nouveaux camarades issus de Démocratie Nouvelle, les défis à relever dans l’animation politique dans la province du Woleu-Ntem, l’unité et la cohésion du Parti, l’implication militante desdits hauts cadre du Parti, dans ce contexte post fusion-absorption de Démocratie Nouvelle par le Parti Démocratique Gabonais », ont été les points saillants abordés durant ces échanges.

Ont participé à ces rencontres, dont le maître mot était de mettre en pratique le triptyque, « Dialogue, tolérance et paix », les Membres Comité permanent du bureau politique, Francis Nkéa et Jean-Marie Obame Ondo ; les Membres du Conseil consultatif des sages, François Engongah Owono et Emmanuel Ondo Methogo  et les Membres du Bureau politique Guy Patrick Obiang Ndong et Charles Mve Ella.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.