Passation des marchés publics : la FEG ne souhaite plus que les entreprises gabonaises soient mises de côté dans la construction du Gabon

Le président de la FEG, Henri Claude Oyima entouré des membres de son bureau durant les travaux avec le Ministre du Budget, Edith Ekiri Mounombi épouse Oyouomi et ses collaborateurs le 27 décembre à Libreville © Gabonactu.com

Le président de la Fédération des entreprises du Gabon (FEG), Henri Claude Oyima, a, au terme d’une audience, que lui accordée mardi 27 décembre 2022, le Ministre du Budget et des Comptes publics, Edith Ekiri Mounombi épouse Oyouomi, dans le cadre du dialogue public privé, souhaité que les entreprises gabonaises soient privilégiées dans le cadre des passations des marchés pour être, dit-il, actrices, comme sous d’autres cieux, dans la construction du pays.  

« Nous souhaitons que la préférence nationale, aujourd’hui un peu mise de côté, nous souhaitons donc remettre cet élément qui est important, qui est d’ailleurs, comme l’a dit madame le Ministre, prévu dans le cadre des conventions des contrats des marchés publics ; nous souhaitons que les entreprises gabonaises deviennent des acteurs de la construction de leurs pays », a indiqué M. Oyima.

Durant cette audience, la forte délégation du bureau du patronnant gabonais n’a pas manqué de deviser avec le membre du gouvernement sur la sempiternelle problématique du règlement de la dette intérieure. Une dette qui, elle, est reléguée au second plan, au profit de la dette extérieure.

« Il est toujours noté pour le regretter, ce que la dette extérieure est toujours privilégiée au détriment de la dette intérieure, alors que ce sont les entreprises nationales qui créent la richesse permettant de payer ces dettes-là ; ce que nous souhaitons nous ce qu’il y est un traitement équitable entre le traitement de la dette extérieure et le traitement de la dette intérieure », a-t-il suggéré, indiquant par ailleurs eu une oreille attentive de la part du gouvernement.

Se considérant comme un acteur incontournable de l’économie nationale, la Fédération des entreprises du Gabon compte plus de 350 entreprises membres. Ces entreprises sont pour les plupart, des majors qui produisent plus de 80% du PIB et plus de 90% de la main d’œuvre formelle.

Sydney IVEMBI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Notice: Undefined index: sfsi_mastodonIcon_order in /var/www/clients/client0/web1/web/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 175

Notice: Undefined index: sfsi_mastodon_display in /var/www/clients/client0/web1/web/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 268

Notice: Undefined index: sfsi_snapchat_display in /var/www/clients/client0/web1/web/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 277

Notice: Undefined index: sfsi_reddit_display in /var/www/clients/client0/web1/web/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 274

Notice: Undefined index: sfsi_fbmessenger_display in /var/www/clients/client0/web1/web/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 271

Notice: Undefined index: sfsi_tiktok_display in /var/www/clients/client0/web1/web/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 265
error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.