Oyem : un seul taxi a acheté sa vignette 2021 à 2 jours de l’expiration du délai légal

La vignette N°001 a été collée lundi dernier sur la portière du taxi dont le propriétaire a été le premier à s’acquitter de la taxe municipale qui découle de l’activité de transporteur urbain ou suburbain dans la ville d’Oyem (capitale de la province du Woleu Ntem), trois mois après le lancement de l’opération qui a pris fin ce mardi 29 mars, a constaté sur place un reporter de Gabonactu.com

La vignette a été posé sur la portière par le Directeur des finances et du recouvrement (DFR), Théophane Ekouma Abessolo.


Tous les autres propriétaires de taxis, « clandos » et véhicules de transport de marchandises (TM) opèrent désormais dans l’illégalité. Les autorités municipales ont promis appliquer les textes en vigueur pour contraindre les retardataires à un paiement « forcé » de leurs vignettes et amendes y relatives.

Pour l’année 2021, la nouvelle vignette porte naturellement les armoiries de la ville. Elle met aussi en évidence la lutte contre la pandémie du Covid 19 qui continue de sévir dans le monde et dans la province.

Emmanuel Ndong


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.