Opposition gabonaise : Frédéric Massavala Maboumba enlève son corps

L’opposant gabonais Frédéric Massavala Maboumba, ancien porte-parole de la Coalition pour la nouvelle République (CNR), une coalition créée par Jean Ping, a annoncé vendredi dans une déclaration solennelle qu’il a décidé de claquer la porte de l’opposition pour rejoindre le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir depuis 53 ans).

« Je déclare ce jour 21 mai 2021 que je réintègre rejoindre le Parti démocratique gabonais (PDG). Avec moi l’ensemble des cadres qui m’ont fait confiance depuis de longues années », a clamé le désormais ancien opposant gabonais.


Frédéric Massavala Maboumba a dit avoir pris cette décision en toute responsabilité pour participer à la recherche des solutions aux problèmes qui minent les gabonais.

L’ex porte parole de la CNR devient la seconde personnalité de l’opposition à rallier le PDG. Le 3 avril c’est René Ndemezo’o Obiang, ancien Directeur de campagne de Jean Ping qui a également réintégré le parti au pouvoir. Démocratie nouvelle a opéré une fusion absorption au sein du PDG.

Frédéric Massavala Maboumba de son côté revient au PDG avec le « Groupe Massavala », une association politique qui l’a fait élire élu municipal dans sa province natale de la Ngounié alors qu’il était en détention à la prison centrale de Libreville.

Frédérique Massavala Maboumba a passé 19 mois de prison entre 2017 et 2019. Il a été libéré le 8 juin 2019.

Carl Nsitou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.