« Nous ne pouvons accepter l’ancrage des injustices, et de l’arbitraire » (l’opposant Charles Mba)

L’opposant Charles Mba © D.R

L’ancien Ministre Délégué aux Finances, Charles Mba, devenu opposant a dans une lettre ouverte,  manifesté son indignation  face à « l’exaspération sociale est lancinante » du Gabon, accentuée, selon lui, depuis l’arrivée au pouvoir du Président Ali Bongo Ondimba en 2009.

« Nous ne pouvons accepter l’ancrage des injustices, et de l’arbitraire », a fustigé M. Mba.


Pressenti comme un potentiel candidat à l’élection présidentielle 2023, a vivement critiqué la mal gouvernance du Gabon, caractérisée entre autres par le déficit de route,  des salles de classe, des structures sanitaires, du chômage ambiant, d’électricité et d’eau potable.

« Nous ne pouvons accepter le règne de la ʺmal-gouvernanceʺ, une politique destructrice que nous sommes donc résolus à combattre, démocratiquement, en rassemblant toutes celles et ceux qui s’opposent à votre système et qui croient dans un avenir meilleur pour le peuple du Gabon », a-t-il relevé comme pour  annoncer déjà sa candidature au prochain scrutin présidentiel.

Antoine Relaxe


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.