« Nous n’allons rien obtenir si nous continuons à pleurnicher dans les bars et les marchés » (Marcel Libama, syndicaliste du secteur éducatif)

Le Conseiller stratégique de la Convention nationale des syndicats du secteur éducatif (CONASYSED), Marcel Libama a dans une virulente vidéo devenue virale dans les réseaux sociaux, appelé les enseignants à une mobilisation le 27 septembre prochain, pour boycotter la rentrée scolaire 2021-2022 à travers une Assemblée générale de décision.

« Nous n’allons rien obtenir si nous continuons à pleurnicher dans les bars et les marchés », a fait comprendre M. Libama, appelant par la suite les enseignants à une Assemblée générale de décision prévue le 27 septembre prochain au stade d’Awendjé sis dans le 4ème arrondissement de Libreville.

Pour Marcel Libama, il faut créer un rapport de force pour se faire entendre par le Premier Ministre Rose Christiane Ossouka Raponda qui selon est atteinte « d’une surdité sociale ».


Le syndicaliste estime que le gouvernement se préoccupe plus des questions liées à la « vacance du pouvoir, de succession, des élections », que de  l’école gabonaise en ruine.

« Depuis que le Premier Ministre est arrivé, elle n’a jamais reçu les organisations syndicales », a-t-il déploré, arguant qu’on ne peut pas « gouverner un pays sans corps intermédiaires ».

Les organisations syndicales ont décidé de boycotter la rentrée score 2021-2022 prévue 27 septembre prochain par une grève générale illimitée, si aucune suite favorable n’est donnée à leurs nombreuses revendications. Elles réclament entre autres, l’organisation des concours d’entrer à l’ENI et à l’ENS, des affectations et mouvement des enseignants ainsi que le règlement des situations administratives.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.