Mort curieuse  d’un couple  à Kougouleu près de Kango

Une partie du chalet du couple décédé à Kougouleu © AGP

Alors qu’il dormait paisiblement dans leur chalet, un couple franco-gabonais a été découvert mort lundi 09 mai à Kougouleu, bourgade agricole du département de Komo Kango  dans la province de l’Estuaire (70km de Libreville).

Selon notre confrère,  l’Agence gabonaise de presse (AGP), les deux dépouilles du couple ont  été découvertes dans le lit conjugal. Il s’agit notamment  de Claude Bernard Vergne (77 ans), le  français époux de  Marie Oko’o M’bolo, gabonaise âgée de 83 ans.


Il y a longtemps que le couple résidait  dans cette localité  où il  dispose  d’un vaste verger.

La découverte macabre a été faite  par leur gardien, de nationalité camerounaise, qui a  aussitôt alerté la brigade de  gendarmerie de Kango, laquelle a diligenté une enquête.

Les premiers éléments du constat effectué surplace par le personnel médical de Kango, indiquent  qu’il n’y avait aucun signe de violence sur les corps.

« Le corps du mari était raide, contrairement à celui de la femme, c’est dire que le mari est décédé avant », souligné l’AGP,  indiquant par ailleurs que la lumière et la climatisation étaient en marche à l’arrivée des gendarmes.

Source : AGP et Antoine Relaxe


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.