Mobile Money : vaste escroquerie organisée par Airtel Gabon à Mitzic

Airtel Gabon, une de deux sociétés de la téléphonie mobile opérant dans le pays, organise depuis des années une escroquerie à grande échelle dans la ville de Mitzic, capitale départementale de l’Okano dans la province du Woleu-Ntem (nord), à travers son produit « Airtel Money », devenu une caisse de résonance au détriment des clients désabusés. 

La situation est en effet  hallucinante à Mitzic. Une escroquerie à ciel ouvert s’y pratique  aux yeux et au su de toutes les autorités locales. Avec la complicité vraisemblablement de l’’entreprise, les revendeurs se font plein les poches en ponctionnant doublement des frais  non justifiées.

Ces revendeurs doublent les frais dans les différentes transactions effectuées. Pour faire un retrait de 100 000 FCFA par exemple, l’usager doit débourser 1000 FCFA en plus de la commission de 1000 FCFA déjà prélevée automatiquement chez le client durant la transaction.


« Ces gens-là m’ont obligé de payer en espèces 5000 FCFA quand j’ai fait un retrait le mois passé  de 400 000 FCFA », a confié à Gabonactu.com, un usager visiblement remonté contre l’entreprise de téléphonie mobile.

L’affaire est quasi généralisée dans la ville. Tous les revendeurs d’Airtel Money s’adonnent à cœur joie. Chacun augmente son profit au nom de l’éloignement de la capitale.

« Tu peux aller partout dans la ville, c’est comme ça mon ami », a fait savoir avec arrogance un revendeur à un reporter de Gabonactu.com.

Nonobstant les récurrentes plaintes formulées  par les abonnés lésés au niveau de l’Agence provinciale à Oyem et à l’Agence centrale à Libreville, lesquelles se murent  dans un silence complice, l’arnaque continue.

Sydney IVEMBI


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.