Mathieu Mboumba Nziengui appelle ses anciens compagnons de lutte à réintégrer l’UPG

Le président de l’UPG Mathieu Mboumba Nziengui   © Archives Gabonactu.com

Le président de l’Union du peuple gabonais (UPG, opposition), Mathieu Mboumba Nziengui a dans sa déclaration commémorant le 31ème anniversaire de ce parti fondé par le feu opposant charismatique Pierre Mamboundou, appelé ses anciens compagnons de lutte qui se sont égarés à cause des querelles intestines, selon lui, à réintégrer la « maison commune »

« La porte de notre Parti reste ouverte à tous ceux qui souhaitent nous rejoindre, même à ceux qui avaient emprunté d’autres voies. L’UPG est notre maison et chacun y trouvera sa place », a lancé M. Moumba Nziengui.
Dans son allocution, l’opposant modéré a rassuré ses partisans en indiquant que « la flamme ne s’éteindra jamais, notre Parti ne disparaitra pas, et ce malgré les difficultés du moment ».
Le président de l’UPG est actuellement très contesté par plusieurs cadres du parti. Il lui est reproché une gestion scabreuse de la formation politique créée à Paris le 14 juillet 1989 par le feu opposant radical, Pierre Mamboundou.
Outre la gestion approximative, les militants de l’UPG reprochent à leur président de s’accrocher à la tête du parti, malgré l’expiration de son mandat intervenue depuis juin 2019. Des insuffisances ayant conduit certains cadres de créer un courant politique baptisé : « les Mamboundouïstes ».
Au lendemain de la mort le 15 octobre 2011 de Pierre Mamboundou, une crise de leadership s’est éclatée. Plusieurs tendances se sont créées, fragilisant ainsi le parti qui était la première force de l’opposition sous le magistère d’Omar Bongo.  Des figures de proue comme Jean De Dieu Moukagni Iwangou, David Mbadinga et Bonaventure Nzingou Manfoumbi ont quitté l’UPG pour créer chacun son parti.


Antoine Relaxe

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.