Lutte contre les cancers masculins : la SGEPP sensibilise son personnel

Le  Dr Safiou Abdou Razack, édifiant les agents de la SGEPP du cancer de la prostate le 25 novembre à Owendo, ville portuaire voisine de Libreville ©  Gabonactu.com

La Direction générale de la Société gabonaise d’entreposage des produits pétroliers (SGEPP), a initié mercredi une campagne de sensibilisation sur les cancers masculins (cancer de la prostate et des testicules) destinée à son personnel appelé à se faire dépister pour garder une bonne santé, gage d’une meilleure productivité au travail.

L’action de la SGEPP s’inscrit dans le cadre de la campagne ‘’Novembre bleu’’, lancé récemment par le Ministère de la Santé pour lutter contre les cancers masculins. La sensibilisation a été organisée en groupe de 10 personnes. Techniciens et agents administratifs y ont participé. Il était question d’informer l’assistance des conséquences du cancer de la prostate et des précautions à prendre pour prévenir de cette maladie.

Les agents de 45 ans et plus sont appelés à se faire dépister gratuitement du cancer de la prostate, du diabète et du VIH/S/DA jusqu’au 30 novembre prochain © Gabonactu.com
Les agents de 45 ans et plus sont appelés à se faire dépister gratuitement du cancer de la prostate, du diabète et du VIH/SIDA jusqu’au 30 novembre prochain © Gabonactu.com

Le cancer de la prostate qui est une infection de la prostate (glande) provoquant la rétention aiguë des urines exclusivement chez l’homme, selon le spécialiste, est lié au vieillissement de cet organe dont le rôle est de contribuer fortement à la confection du sperme.
« Ce cancer peut aussi envoyer les métastases ailleurs dans d’autres organes comme le foi, les os, etc…, il tue du fait qu’il va aller se localiser ailleurs et va entrainer le dysfonctionnement des autres organes », a fait savoir le Dr Safiou Abdou Razack, appelant les agents âgés de 45 ans et plus à se faire dépister pour prévenir de cette maladie.
Le dépistage se fait essentiellement par le toucher rectale qui permet d’apprécier la taille et la consistance de la prostate. Il peut se faire aussi par l’examen relatif au dosage de la Prostatique sérologique antigénique (PSA) dans le sang. Un dépistage qui doit se faire tous les 2ans pour garder une bonne santé en entreprise.
Pour Christiane Corouge, responsable communication et relations extérieures de la SGEPP, « la santé des hommes ici est vraiment au cœur de nos préoccupations. L’effectif de 45 ans et plus est d’environ 35%. Donc ce n’est pas négligeable. Ce qui fait que la prise en charge tôt par le dépistage de cette maladie préserve la santé de façon durale de notre personnel ».


Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.