Lutte contre les cancers masculins : la CDC en croisade

 La CDC lançant la campagne Movember Blue le 16 novembre à Libreville © HL

Le Secrétaire général de la Caisse des dépôts et consignations (CDC), Jean Blaise Ipedissy a lancé le 16 novembre courant la campagne « MOVEMBER BLUE », autrement dit « Novembre bleu », dédiée à son personnel et à celui du Ministère de l’Economie et de la Relance pour la sensibilisation contre les cancers masculins (cancer de la prostate et des testicules).

L’évènement a été lancé à l’immeuble Arambo de Libreville,  en présence du Secrétaire Général du Ministère de l’Économie,  Edith Ekiri Mounombi Oyoumi. La session de sensibilisation a été animée par les membres de la Société gabonaise d’urologie (SOGUR) dont le président de cette organisation, Dr Jean Massande Mouyendi, Chirurgien-Urologue et chef de service d’urologie au Centre Hospitalier Universitaire de Libreville (CHUL), le Dr Adrien Moungoungou, Chirurgien-Urologue et le Dr. Paul Lebama, Chirurgien-Urologue. ınstagram takipçi satın al
« Pour cette année, l’action a été portée sur le personnel masculin de la CDC et du Ministère de l’Economie et de la Relance relative à la lutte contre les cancers masculins en particulier celui de la prostate, qui est le cancer le plus meurtrier », a déclaré M. IPEDISSY, lançant la campagne MOVEMBER BLUE.
L’initiative s’inscrit dans la droite ligne de la campagne internationale « MOVEMBER BLUE », dont l’ambition est de sensibiliser le public et plus particulièrement les hommes aux maladies masculines, notamment les cancers de prostate et des testicules. Ladite campagne rentre également dans les mécanismes mis en place par le Ministère de la Santé pour lutter contre la maladie cancéreuse, à travers le Programme national de lutte contre le Cancer (PNLC), mais aussi grâce à l’apport des organisations non-gouvernementales à l’instar de la Fondation Sylvia Bongo Ondimba (FSBO) pour la Famille.
Selon le principal paneliste de cet événement, Dr Jean Massande Mouyendi, « l’objectif visé par cette campagne de sensibilisation est de dépister et de faire prendre conscience à nos compatriotes de l’existence de ces cancers, mais aussi de la nécessité de se faire consulter à partir d’un certain âge ».
Les médecins recommandent les hommes âgés de 40 ans et plus de se faire dépister pour prémunir de ces maladies silencieuses qui tuent à petit feu.


Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.