Lutte contre le Covid-19 : lancement de la campagne de vaccination dans les Centres médicaux sociaux de la CNSS

La Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) en partenariat avec les Ministères des Affaires sociales, de la Santé et le Comité national de vaccination, a lancé mardi 19 octobre une vaste campagne de vaccination contre le Covid-19 qui va s’étaler dans tous les centres médicaux sociaux de la CNSS disséminés à travers le pays. 

« La politique nationale de vaccination vise à augmenter l’immunité communautaire, à limiter la transmission du virus et à aider au contrôle de la pandémie, prioritairement en visant les populations les plus vulnérables », a déclaré Patrick Ossi Okori, Directeur général de la CNSS, lançant la campagne de vaccination contre le Covid-19, en présence de Prisca Nlend Koho et Dr Guy Patrick Obiang Ndong, respectivement Ministre des Affaires sociales et de la Santé.

 Les membres du gouvernement durant le lancement de la campagne contre le Covid-19 le 19 octobre au Centre médico-social  de  Libreville © Gabonactu.com

Les membres du gouvernement durant le lancement de la campagne contre le Covid-19 le 19 octobre au Centre médico-social de Libreville © Gabonactu.com

Ladite campagne rentre dans le cadre de la stratégie nationale de riposte contre le Coronavirus. Le pays vise une immunité communautaire de 70% de la population, soit 1.260. 0000 personnes vaccinées pour une population globale de 1,8 million d’habitants.


Jusqu’au 14 octobre 2021, le Gabon n’a vacciné que 119.717 personnes. Il s’agit pour la Ministre Prisca Nlend Koho, « d’intensifier cette vaccination conformément aux fermes instructions du Président de la République », pour un retour normal à la vie.

Dans cet élan, le Ministre Guy Patrick Obiang Ndong, a appelé toutes les populations gabonaises, « assurés ou pas assurés CNSS », à se faire vacciner massivement dans les différents centres médicaux et centres d’actions sanitaires sociales mis à disposition par l’institution de prévoyance sociale sur l’ensemble du pays.

Avec l’ouverture des centres médicaux de la CNSS à la vaccination, le pays aura en tout 70 sites fixes de vaccination. L’objet final est d’atteindre 113 sites de vaccination contre cette pandémie qui a déjà occasionné 218 décès.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.