Litige foncier à Libreville : une dame érige une maison sur un passage malgré l’interdiction des pouvoirs publics

Ernestine Kengué veuve kassa, habitant du quartier Alibandeng, dans le 1er arrondissement de Libreville, non loin du ‘’camp de la Marine Kiliba’’,  est complètement abasourdie par le comportement pour le moins irresponsable  de sa voisine, madame Bokeké qui a engagé des travaux de construction de sa maison sur l’emprise du domaine public qui lui sert de passage, au méprise de deux  décisions d’interdiction formulées par  l’Agence nationale de l’urbanisme, des travaux topographique et du Cadastre (ANUTTC) et du service de l’urbanisme de la Mairie de Libreville.

La maison obstruée appartient à l’ancien footballeur gabonais, Sylvain Kassa qui séjourne actuellement en occident. Selon sa mère veuve Kassa qui le représente dans toutes les démarches administratives et juridiques, l’ancien international gabonais est détenteur d’un décret portant attribution à titre provisoire d’un terrain urbain à Libreville parcelle 3 section v34.

Les services compétents suscités donnent bel et bien raison à Sylvain Kassa   de faire opposition aux travaux de Mme Boukeke qui font, souligne-t-on, obstruction au passage principal d’accès à son domicile.


Les 20 mètres restés comme une zone tapon sur lesquels Mme Bokeké érige ses constructions, appartient selon l’ANUTTC et la Marie à l’Etat. Il est prévu la construction d’une route en béton bitumineux.  Une information essentielle royalement ignorée par la mise en cause qui continue ses travaux malgré la décision des pouvoirs publics.  

« Je me tourne vers les autorités de nous aider à trouver une solution, par ce que déjà nous sommes prisonniers, nous ne pouvons pas sortir de chez nous librement », a déploré  à Gabonactu.com,   Ernestine Kengué veuve kassa.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.