PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

L’importance de l’imagerie médicale dans le plan de riposte contre le Covid-19

L’importance de l’imagerie médicale dans le plan de riposte contre le Covid-19

Le corps médical du CHUL en pleine séance de renforcement des capacités sur l’importance de l’imagerie médicale dans la prise en charge des covid-positifs  © Com CHUL

La Direction médicale, non sans l’appui de la Cellule de lutte et de riposte anti covid au CHUL, a battu le rappel des médecins et praticiens, pour revisiter et partager une fois de plus les bonnes pratiques nécessaires à la prise en charge efficiente des patients Covid-19. Un accent particulier a été mis sur la place et l’importance de l’imagerie médicale dans la riposte en cours.

Dr Anita Akiko Mbourou, Chef de Service Adjoint de radiologie, qui intervenait sur la question, a notamment prouvé l’efficacité du scanner dans l’infirmation ou la confirmation du diagnostic sur les infections pulmonaires dues au covid.


Les participants ont aussi revisité les conditions de prise en charge de la femme enceinte et en couche atteinte de coronavirus. Une prise en charge qui dépend des symptômes présentés par cette dernière et de l’âge de la grossesse, a renseigné Dr Marcel Methogo Essandone, Gynécologue obstétricien. Ce praticien qui fait autorité sur la question, conseille de consulter le plus rapidement possible en cas d’étouffement ou si les signes s’aggravent. Dans tous les cas a-t-il dit, le coronavirus ne se contamine pas de la mère enceinte à l’enfant et que le respect des gestes barrières s’imposent en tous lieux et en toutes circonstances.

Autre sujet, digne d’intérêt abordé au cours de ces échanges, la prise en charge médicale du covid chez l’enfant. Une question examinée sous le prisme d’une étude menée au sein du Service des urgences pédiatriques du CHUL d’avril à juin 2020.

D’après cette étude, l’infection est plutôt rare chez les enfants et très souvent, il s’agit des infections plutôt bénignes dont les principaux symptômes sont: les diarrhées, la toux et les fièvres.

Au cours de la période indiquée, 26 enfants dont la moyenne d’âge varie entre 6 et 8 ans ont été reçus et traités au CHUL et tous s’en sont tirés à bon compte, selon Dr Fifi-Claire Loembe, Pédiatre. Ces enfants ne présentaient ni antécédents ni commorbidites, a-t-elle souligné.

Les participants ont enfin unanimement convenu de la nécessité du suivi psychologique des patients covid positifs, en hospitalisation comme en ambulatoire.

Source: Com CHUL

Suivez nous et Aimez nos pages
Suivez nous et Aimez nos pages

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
pendik escort kartal escort çekmeköy escort escort mersin konya escort mersin escort erotik film izle türkçe altyazılı porno lezbiyen porno sex hikaye mersin escort bodrum escort mersin bayan escort