Les premières universités d’été du PSD du 10 au 12 septembre 2021 à Mouila

Le président du Parti social-démocrate (PSD, opposition), Pierre Claver Maganga Moussavou a annoncé dans un entretien exclusif que du 10 au 12 septembre prochain,  seront organisées à Mouila, capitale provinciale de la Ngounié,  les universités d’été du PSD.

La messe politique, première du genre pour les sociaux-démocrates, va focaliser sa réflexion sur essentiellement deux thématiques, la ‘’provincialisation’’, projet de société de Pierre Claver Maganga Moussavou et la ‘’transparence électorale au Gabon’’.

« Si nous voulons un pays où il y a l’équité et la justice sociale, nous devons nous résoudre à ‘s’approprier ce système qui est la provincialisation, parce que c’est un système qui s’oppose au système actuel qui est trop centralisateur », a estimé M. Maganga Moussavou, indiquant au passage le bien fondé de la  tenue de cette rencontre.


La rencontre aux allures d’un congrès devait amener tous les militants du PSD à s’approprier des différents contours de ce projet de société pour, ine fine, être des relais sur le terrain.

« Vous savez que c’est celui lui qui est à côté du feu qui écoute le bruit de la marmite et qui ne saurait y avoir le développement excentré », a-t-il insisté.

Pour le PSD, il s’agit de préparer les militants aux futures élections, souhaitées transparentes. Les universités d’été du PSD vont, indique-t-on, déboucher sur des résolutions pertinentes à même de contribuer à raffermir la démocratie encore balbutiante au Gabon.

Selon l’ancien Vice-président de la République, « si les bonnes idées doivent triompher, il faut qu’il y ait la transparence aux élections. Et ce n’est pas par rapport aux postures d’opposants et des personnes qui prétendent être de la Majorité, il s’agit d’un combat d’idées, il s’agit de programmes contre programmes ».

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.