Les employés de Clean Africa en grève générale pour protester contre des salaires minables

 Les agents grévistes de Clean Africa en plein sit-in dans leur base ce 02 novembre à Libreville © capture d’écran/ Gabonactu.com

Près de 800 employés de Clean Africa, entreprise de droit gabonais chargée de la collecte et du ramassage des ordures ménagères à Libreville, ont, lancé jeudi 02 novembre 2023, une grève générale pour protester contre des salaires de misère.

A la base de Clean Africa, sise à Mindoubé dans le 5ème arrondissement de Libreville, les agents grévistes ont tout bloqué. Aucun camion ni engin ne sorte de la concession. Ils ont tout arrêté pour se faire mieux entendre. La Direction générale de l’entreprise étant fermée à tout dialogue, selon les agents.

Malgré l’intervention des policiers et autres unités spécialisées, les agents n’ont pas ébranlé leur détermination à poursuivre le mouvement de grève © D.R

Malgré l’intervention des policiers et autres unités spécialisées, les agents n’ont pas ébranlé leur détermination à poursuivre le mouvement de grève © D.R

« La Directrice générale, madame Anémone Mengome ne fait que diminuer chaque mois nos salaires qui sont déjà très minables et à beau réclamé, elle ne veut rien entendre », a fustigé un employé exaspéré.

Les employés de Clean Africa qui se disent comme réduits en esclavage par une maltraitance innommable, réclament l’augmentation des salaires et un suivi médical permanent. Un suivi médical pour éviter de contracter des maladies, comme c’est le cas actuellement, indique-t-on.

« Cette dame est fermée au dialogue, elle s’en fout de nous ; jusqu’à demain, s’il n’y a aucune suite favorable, cette grève passera en mode illimitée », a confié à un reporter de Gabonactu.com, un gréviste.

Selon ces employés, la directrice générale de Clean Africa met fin aux contrats des agents à tout bout champ, sans explication aucune.  Après un an et deux mois de loyaux services, un ex-employé dont on a mis fraichement fin au contrat, a brandit son bulletin, indiquant avoir perçu une modique somme de 430 000 FCFA.

Camille Boussoughou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Notice: Undefined index: sfsi_mastodonIcon_order in /var/www/clients/client0/web1/web/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 175

Notice: Undefined index: sfsi_mastodon_display in /var/www/clients/client0/web1/web/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 268

Notice: Undefined index: sfsi_snapchat_display in /var/www/clients/client0/web1/web/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 277

Notice: Undefined index: sfsi_reddit_display in /var/www/clients/client0/web1/web/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 274

Notice: Undefined index: sfsi_fbmessenger_display in /var/www/clients/client0/web1/web/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 271

Notice: Undefined index: sfsi_tiktok_display in /var/www/clients/client0/web1/web/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 265
error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.