Les Démocrates refusent leur confiance à Ossouka Raponda

Rose Christiane Ossouka Raponda, présentant sa déclaration de politique générale à l’Assemblée nationale © Gabonactu.com

Le groupe parlementaire Les Démocrates (opposition) a refusé d’accorder vendredi sa confiance au Premier ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda venu solliciter au parlement le vote de confiance des députés à l’occasion de la présentation de sa déclaration de politique générale.


« Nous ne vous accorderons pas notre confiance », a déclaré le président du groupe, l’honorable Davin Akoure.

Le Dr Akoure a expliqué que la déclaration de politique générale présentée vendredi par Rose Christiane Ossouka Raponda rejoindra très vite le long « chapelet des promesses non tenues ». Il a ajouté que son parti refuse même à Mme Ossouka Raponda la sagesse selon laquelle « on juge le maçon au pied du mur ».

Le député tout en félicitant Mme Ossouka Raponda, première femme nommée Premier ministre au Gabon, a précisé que son parti refuse sa confiance par à cause d’elle mais à cause du système actuel qui n’offre au Premier ministre la plénitude de ses pouvoirs.

« Beaucoup de choses sont décidées ailleurs et s’appliquent à vous », a-t-il enfoncé.

Le groupe parlementaire des « Non inscrits » a également refusé d’accorder sa confiance à Mme Ossouka Raponda. Le groupe évoque quasiment les mêmes raisons que Les Démocrates.

De son côté, Martin Mabala, président du groupe parlementaire du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) a clairement indiqué qu’il accorde un « soutien total » à la déclaration de politique générale du Premier ministre.

« Votre déclaration nous a totalement séduit », a martelé le député Mabala.

Mme Ossouka Raponda a été nommé à ce poste le 16 juillet. Selon l’article 28a de la constitution gabonaise : « dans un délai de quarante-cinq (45) jours au plus, après sa nomination et après délibération du Conseil des Ministres, le Premier Ministre présente devant l’Assemblée Nationale son programme de politique générale qui donne lieu à un débat, suivi d’un vote de confiance ».

Sauf un séisme politique, Mme Ossouka Raponda obtiendra la confiance des députés. Le PDG dont elle est membre détient la majorité absolue dans cette 2ème chambre du parlement.

Carl Nsitou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.