Léon Paul Ngoulakia a amassé une fortune d’au moins 200 milliards de FCFA  à la CAISTAB (Guy Christian Mavioga)

Guy Christian Mavioga après les dénonciations a aussi prié pour le pays @ Gabonactu.com

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com)  –  Le Président du conseil d’administration (PCA) de la Caisse de stabilisation et de péréquation (CAISTAB), Guy Christian Mavioga a accusé mercredi à Libreville son ancien directeur général, Léon Paul  Ngoulakia d’avoir détourné à son profit personnel une coquette somme d’environ 200 milliards de FCFA durant ses 4 ans  à la tête de le CAISTAB.


 

« A lui seul, il a amassé au moins 200 milliards de FCFA », a dénoncé avec véhémence  M. Mavioga dans une conférence de presse. Un échange avec les hommes des médias tenu en marge de la réunion avec des pasteurs soutenant la politique du chef de l’Etat,  Ali Bongo Ondimba. L’orateur, homme de Dieu par ailleurs, est à la tête d’une coalisation des révérends pasteurs.

 

L’ire de M. Mavioga résulte  du fait que certains des hommes de Dieu appartenant à sa coalition ont été approchés par M. Ngoulakia devenu opposant depuis sa démission du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) et  de son limogeage de la CAISTAB en octobre 2015.

 

Les pasteurs membres de la coalition favorable à Ali Bongo Ondimba en prière pour le pays @ Gabonactu.com
Les pasteurs membres de la coalition favorable à Ali Bongo Ondimba en prière pour le pays @ Gabonactu.com

M. Ngoulakia, cousin du président de la République est en rupture  avec son parent. Il aurait tenté de convaincre, selon Guy Christian Mavioga, certains pasteurs membres de la coalition de cesser tout soutien à Ali Bongo, candidat à sa propre succession lors de l’élection présidentielle d’août prochain.

 

« Tout le monde peut parler sauf lui, par ce que je connais ce qu’il a fait à la CAISTAB », a averti  le nouveau PCA de la CAISTAB.

 

Dans ses dénonciations, l’ancien directeur général adjoint de l’institution de stabilisation économique du pays a  indiqué par la suite que son ancien DG a géré  l’institution comme sa propre épicerie. Il l’accuse également d’avoir dilapidé plus de 36 milliards de FCFA  rien que pour les voyages durant les 4 ans qu’il à passé à la tête de cet organisme économique de l’Etat.

 

« Il dépensait plus de 100 millions à chaque voyage », a-t-il affirmé.

 

Mavioga, est le secrétaire général exécutif  du Bloc démocratique chrétien (BDC), un parti de la majorité présidentielle dont il est le porte-parole.

 

Léon Paul Ngoulakia ambitionne de se porter candidat à la prochaine élection présidentielle, selon des membres de son entourage.

Le Notable


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.